La perception des couleurs

La perception des couleurs Tendances

Sans lumière, il n’y a pas de couleur. En effet, cette loi de la physique montre que la sensation de couleur est due à la capacité des objets d’absorber ou de renvoyer les rayons lumineux.

Toutefois, comme vous allez le découvrir, à partir du moment où c’est notre cerveau qui interprète ce phénomène, la perception de la couleur est très largement subjective. Ainsi, les goûts, les mœurs ou encore les traditions peuvent modifier nos réactions face aux couleurs.

Le rôle de la lumière dans la perception des couleurs

La couleur n’existe donc pas sans lumière. L’exemple qui illustre le mieux cette loi est celui de l’arc-en-ciel. La lumière solaire blanche frappe les gouttelettes d’eau contenues dans l’atmosphère et forme ainsi un arc dont les couleurs restent, quoi qu’il arrive, identique (le violet, l’indigo, le bleu, vert, l’orange et le rouge).

Les propriétés des objets

Contrairement à ce que nous pouvons penser à partir de nos perceptions, les objets n’ont pas de couleur propre. C’est en fait, leurs propriétés d’absorption ou de réflexion des ondes lumineuses qui les font percevoir comme colorés.

Lorsque la lumière frappe un objet, elle peut soit être absorbée, soit le traverser (le verre par exemple) ou soit être réfléchie. Lorsque l’intensité de la lumière évolue, les rayons de lumière sont alors plus ou moins absorbés et réfléchis. Ce qui entraîne, une modification de la perception des couleurs.

La perception des couleurs

Chez les humains, la couleur est une construction du cerveau. En effet, la perception que l’on a des couleurs est pratiquement instantanée. L’œil transmet directement l’information aux centres nerveux, qui le traduit ensuite et attribue la couleur perçue à l’objet réel. La perception des couleurs est donc subjective puisqu’elle peut être différente pour chacun.

Chez les animaux, la perception des couleurs est totalement différente. Le chat par exemple, ne perçoit pas le rouge, son environnement coloré se limite aux bleus et aux verts. De même pour les abeilles, qui ne captent pas le rouge, mais qui sont-elles, sensibles aux ultraviolets.

La formation décorateur d’intérieur du Centre Européen de Formation permet d’acquérir des connaissances importantes sur la perception des couleurs.

Les limites du langage

La perception des couleurs ne se limite pas aux propriétés physiques de la lumière. Mais elle varie selon chaque individu selon le décodage de l’œil et du cerveau. De plus, l’œil humain est capable de distinguer environ 350 000 couleurs.

Grebaut Simon – Rédacteur au Centre Européen de Formation

Passionné par la décoration et l’art, je suis rédacteur spécialisé dans le domaine de la décoration d’intérieur au sein du Centre Européen de Formation depuis 2020. Couleurs, styles et astuces sont mes sujets préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *